Rue de Louvain 7 - 1000 Bruxelles - Tel : 02 5017551 - Fax : 02 5140753
Groupe socialiste du Sénat de Belgique

Accueil

Dernière actualité

Bahreïn : le PS soutient sans conditions le respect des droits de l’Homme et rappelle son opposition à la peine de mort

 
 
Latifa Gahouchi, Présidente du groupe PS au Sénat, a, ce matin en séance plénière, au nom de l’ensemble des Sénatrices et Sénateurs PS, appelé à soutenir la proposition relative aux droits de l’Homme au Bahreïn.
 
Depuis janvier 2017 et le Printemps arabe en effet, le Bahreïn a décidé de reprendre les exécutions après sept ans de moratoire sur la peine de mort. Ainsi, en 2019, trois personnes ont également été exécutées et aujourd’hui, vingt-deux personnes se trouvent dans le couloir de la mort.
 
Amnesty International a d’ailleurs récemment dénoncé la confirmation en appel de la condamnation à mort de deux Bahreïnis, à la suite d’un procès basé sur des « aveux » obtenus sous la torture, selon l’ONG.
 
Les opposants au régime sont systématiquement arrêtés…, le recours à la torture est courant et les menaces envers les proches et les lourdes peines d’emprisonnement sont la règle.
Même si le Bahreïn s’en défend bien entendu…
 
L’Union européenne demande de suspendre les exécutions et d’organiser un nouveau procès qui soit conforme au droit international.
 
Les défenseurs des droits de l’homme sont les premières victimes de ce régime et si la société civile est muselée, le clergé l’est autant.
 
Depuis 2016, ce dossier sensible qui préoccupe encore d’avantage l’UE et la question des droits de l’homme à Bahreïn est aussi évoquée régulièrement aux Nations unies, en particulier au sein du Conseil des droits de l’homme.
 
Latifa Gahouchi a tenu à rappeler que « le PS est de manière inconditionnelle contre la peine de mort et de la même manière en faveur du respect total des droits de l’Homme. » Et a rappelé le soutien du PS au texte voté ce jour en séance plénière.

Décès d'une adolescente en raison d'un choc toxique : Latifa Gahouchi interroge la Ministre de la Santé

Latifa Gahouchi interroge la Ministre de la Santé sur les raisons du décès d'une jeune fille en raison d'un choc toxique provoqué par un tampon hygiénique. Et les mesures à prendre afin d'éviter ces drames à l'avenir !